>

EXEMPLES, TÉMOIGNAGES ET CONSEILS

sur la Communication avec les Animaux (CA)

La médication a-t-elle une incidence sur la communication avec les animaux ?

Voici une excellente question qui m'a été posée à plusieurs reprises ces dernières semaines.

Est-ce qu'une médication (lourde ou qui altère la conscience) empêche une communication entre un animal et un humain ?



Comme je n'avais pas encore abordé cet aspect sur mon site et je vais donc profiter de cette occasion pour le faire. Donc un grand merci à celles et ceux qui se sont confiés à moi sur ce sujet dernièrement et m'ont ainsi donné l'idée de partager avec vous.

Commençons par le cas de figure où c'est l'animal qui est sous médication.



A de nombreuses reprises, j'ai eu l'occasion de communiquer avec des animaux qui étaient momentanément sous médicaments (parfois des traitements lourds, parfois des médicaments qui altéraient la conscience comme des calmants très forts et parfois carrément “endormis” sur la table d’opération) et pour chacune de ces situations, j’ai été confrontée à 3 types d’expériences différentes :

1er cas de figure : Tout était parfaitement normal, rien à signaler
. La communication fonctionnait parfaitement comme d’habitude :-) Donc la situation médicamenteuse de l’animal n’avait absolument aucune incidence sur notre échange.

2ème cas de figure : L’animal était comme temporairement “inatteignable”,
donc pas de communication possible à ce moment-là (impossible de le "joindre" sous cette forme). Jusqu’à ce que les effets du(des) médicament(s) se soient estompés.

3ème cas de figure : J’ai reçu des réponses qui avaient ni queue, ni tête
ou qui étaient totalement à côté de la plaque ou fausses et c’était tout de suite flagrant et presque aussi facilement perceptible que si on entame une discussion avec quelqu’un très imbibé d’alcool. Même si on ne connaît pas cette personne, on repère tout de suite qu'il y a quelque chose qui cloche... ;-), qu’elle n’est pas dans son état “normal”.

Donc d'après mes expériences, je ne peux pas dire qu'une médication sur l'animal aura forcément un impact sur l'échange. Cependant, il est vrai que parfois c'est le cas et il est aussi vrai que dans d'autres cas, ce ne soit pas le cas.

J'en tire la conclusion, qu'une fois encore on ne peut pas faire de généralités

et que :

1) il faut toujours rester vigilant,


2)
ce qui compte apparemment c'est plus comment
est-ce que cet animal en particulier est "affecté" par sa médication actuelle
, dans le cadre de ce type d'échanges et combien de temps vont perdurer les effets ? Quelques minutes, heures, jours, semaines, mois… ?

Maintenant est-ce que, ce que j'ai pu observer avec les animaux s'appliquent également aux humains ?

Pour être honnête, comme je ne prends à peu près jamais de médicament, car je résous tout ce dont j’ai besoin avec cette technique. Je ne peux donc pas témoigner de mon expérience de communication avec des animaux alors que j'étais sous médication, car je n’en ai pas.

Mais si parmi vous, il y en a qui ont déjà eu l'occasion d'avoir ce genre d'expériences, je vous invite vivement à utiliser le formulaire plus bas sur cette page afin d'en faire profiter d'autres qui pourraient se poser des questions.

Maintenant, si vous êtes sous une médication lourde et/ou qui altère d'une manière ou d'une autre la conscience, voici quelques pistes :


1) Ne partez pas avec des aprioris.
Ce qui peut être valable pour certains, ne l'est pas forcément pour vous. Et le seul moyen de savoir c'est de se lancer à plusieurs reprises pour être certain(e) qu'aucune autre cause n'est venue interférer.

2) Mettez-vous en situation de validation systématique
(communiquez avec des animaux que vous ne connaissez pas et dont le compagnon humain est disposé à vous donner un feedback sur les informations que vous aurez reçues), jusqu'à ce que vous soyez certain(ne) du type d'impact de la médication sur la communication (s'il y en a un) et son mode de fonctionnement. (Pour quel médicament en particulier ? Combien de temps durent les effets ? etc…)

3) Faites des communications en équipe.
Choisissez d'autres personnes pour faire des communications en parallèle. C'est-à-dire qu'à plusieurs (mais au minimum deux personnes) vous allez contacter un même animal et lui poser les mêmes questions. Et à la fin de la communication, vous comparez ce que vous avez reçu. Puis si possible, demandez également au compagnon humain de l'animal son feedback sur ce que vous aurez reçu. Faites-le avec plusieurs personnes différentes, car pas tout le monde "capte" exactement le même "type" d'informations et il ne faudrait pas que vous interprétiez peut-être à tort c'est forcément à cause de vos médicaments que vous n'avez pas reçu exactement la même chose et que forcément vous êtes à côté de la plaque. Car là aussi en fonction des affinités naturelles qui se seront manifestées durant l'échange vous verrez que les animaux (comme les humains) ne partagent pas toujours exactement la même chose avec tout le monde. Là aussi notez le type de médicament que vous avez pris, et à quand date la dernière prise.

Et c'est seulement au bout d'une longue période avec pleins d'essais que vous pourrez tirer des conclusions provisoires (car les choses évoluent souvent avec le temps) sur vos médicaments et leurs impacts sur vos communications avec les animaux.

Très belle journée :-)
Sachka
P.S. : Stp, partage autour de toi ce lien :

https://CommuniquerAvecLesAnimaux.Sachka.com

pour que d'autres qui vivent ou travaillent avec des animaux puissent eux aussi découvrir ce qu'est cette CA qui facilite tant le quotidien ;-)
.
.

Pour en savoir plus sur la Communication avec les Animaux :

Visite la boutique :-) et inscris-toi !

Apprendre et s'exercer à la Communication avec les Animaux et comprendre les animaux décédés.
.
.
Communiquer avec les Animaux avec Sachka
.
Terms & Conditions - Politique de confidentialité
Copyright © Sachka – Tous droits réservés