>

EXEMPLES, TÉMOIGNAGES ET CONSEILS

.

sur la Communication avec les Animaux (CA)

.

Communiquer pour apprivoiser un cheval agressif.

Je souhaite aborder ici un sujet qui me tient à coeur : la façon dont on traite un animal, notre manière de lui (re-)donner ou pas sa chance.

Nous les humains avons pour particularité que nous adorons tout catégoriser.  Bien entendu, c'est une pratique très utile dans la vie courante.

En catégorisant on s'évite de devoir repenser, redéfinir l'objet de notre attention. D'ailleurs, le faire pour des objets ou des situations, nous permet de préserver un temps précieux.

Quand on aborde  une situation avec un esprit "catégorisateur", on n'y vient pas avec son coeur, mais avec une armée de concepts et de règles plus ou moins logiques.

Comme les objets ou les situations récurrentes ne bougent pas, n'évoluent pas... grâce à ça, dans la plupart des cas, on arrive très bien à gérer la situation en quelques battements de cils.

Là où ça se complique, c'est quand nous faisons de même avec des êtres vivants (qui évoluent) et dont la seule véritable constance est l'inconstance. Qu'ils soient humains ou animaux.

Aborder un être vivant à partir de concepts (qui d'ailleurs en plus, bien souvent ne nous appartiennent même pas), c'est se garantir de passer à côté de ce qui l'est vraiment et donc de la vérité de l'instant.

On fait comme ça parce qu'on veut gagner du temps et aussi à cause d'un certain manque de confiance. Pour beaucoup d'entre nous, il est plus facile de faire confiance à ce que la majorité pense, qu'à ce que notre coeur ou notre intuition nous dit.

Je ne sais pas pour toi, mais depuis toute petite, je me suis toujours sentie très mal à l'aise quand on me catégorisait ou me définissait. Que la signification implicite soit socialement considérée comme valorisante ou dévalorisante, n'avait aucune espèce d'importance. Dans tous les cas, je me sentais comme mise en prison. "D'après la règle X, toi tu es comme ça!" sous-entendu : tu dois y rester. Je me sentais également amputée du reste de ma personnalité, car je suis tout sauf un bloc immuable. Comme beaucoup d'êtres vivants, j'évolue entre autres grâce à mes très nombreuses contradictions... ;-)

Il y a des jours avec et des jours sans. Il y en a où je me remets en question, parce que je ne me sens pas à l'aise avec une pensée, une parole ou une action. Et grâce à ça... je laisse tomber certains traits de mon caractère pour en adopter d'autres.

Bref, je suis persuadée que je ne suis pas la seule, que toi aussi tu vis ça et que
c'est vraiment quelque chose de propre à tous les humains.

Ceci dit... d'après mes
très nombreuses conversations avec toutes sortes d'animaux, je peux te dire qu'en ce qui les concerne... c'est EXACTEMENT la même chose. Ils pensent... ressentent... se remettent en question... ils évoluent (pas toujours comme on le souhaite... mais ils évoluent) continuellement...

Maintenant, j'ai aussi remarqué que quand je suis confrontée à une forme ou une autre de catégorisation de la part d'un ou plusieurs autres êtres humains, que je sens qu'on essaie de me priver de mon droit le plus élémentaire d'évolution et d'être libre d'être qui je suis (tout en respectant ce même droit chez l'autre), ça ne réveille pas exactement systématiques mon meilleur côté ;-)

Et bien chez les animaux, c'est EXACTEMENT pareil !

Beaucoup m'ont fait part de leur frustration, de leur tristesse d'être si souvent catalogué et que quoi qu'ils fassent pour montrer qu'ils ont changé, qu'ils ont évolué ou qu'il y avait une bonne raison à agir ainsi, nous les humains, nous continuons à ressasser indéfiniment le même évènement et nous les jugeons ou les abordons à partir de ce point de vue bien spécifique. Du coup, certain parce que découragés, ont abandonné et ont décidé de nous donner raison en devenant réellement comme on les voit.

Quand un animal agit d'une certaine manière et que suite à ça on affirme :
"Lui, il est comme ça!" Et bien on risque de ne pas réveiller son meilleur côté non plus. Et il risque, par découragement de vouloir nous donner raison.
Communiquer pour apprivoiser un cheval agressif.
La solution ? Peut-être être plus souvent se souvenir et appliquer ce que l'on a appris de l'expérience du Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry.

Comme :

- "Il est bien plus difficile de se juger soi-même que de juger autrui."

- " Il faut exiger de chacun ce que chacun peut donner."

- " On ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux."

et pour finir
voici le témoignage de Samantha et Sunny, où elle nous rappelle qu'On ne connaît que les choses qu'on apprivoise... ;-)
Voici son récit :

"Dans notre manège, il y a un double poney blanc, nommé Sunny. Il est adorable à la monte, mais un véritable cauchemard dès qu'il est question de le brosser. Lunatique, il mord, pince, botte, etc. Bref, terreur et cauchemard de tous les cavaliers. :P

Je ne l'aimais pas particulièrement, et lui ne m'aimait pas non plus. Rien d'étonnant là-dedans!

Un jour, la monitrice m'annonce que je vais le monter. Je ne suis pas super contente, étant donné que justement, je ne l'apprécie pas spécialement - et c'était réciproque!

Cependant, cette fois, je décide de l'apprivoiser. Je veux comprendre pourquoi il agit de la sorte.
Je prends un licol et me met devant son box, sans entrer. Il vient, me renifle et couche les oreilles en arrière, me montre ses fesses et botte.

Sympathique. La routine, quoi.

J'ouvre la porte du box, mais reste dehors. Je l'observe, et lui, m'observe. Il tourne en rond, aplati les oreilles, montre les dents. Il me teste.

Je reste immobile.

Il s'approche de moi, souffle des naseaux, gratte le sol.

Je reste immobile.

Finalement il avance vers moi, et approche ses naseaux de mon cou. Je sens ses «moustaches» qui me chatouillent la joue, et le cou. Il souffle fort.

Je reste immobile, et le regarde, simplement.

A ce moment, j'entends clairement ses interrogations:

«'tain, t'es qui toi?! T'as pas peur de moi?»

Il semble étonné, désarçonné, perdu. Je le regarde dans les yeux, il me regarde, le temps semble s'arrêter. Tête à hauteur de tête, yeux dans les yeux. Il garde ses oreilles couchées, bien qu'elles le soient moins qu'auparavant.

Alors je lui envoie confiance et amour. Je vois la lumière pénétrer sur son corps blanc, je le vois lumineux, brillant. Je lui envoie mon amour. Sensations de sécurité, confiance, amitié.

Le choc est immédiat, oreilles en avant, il me regarde interloqué. Surprise et étonnement se mêlent dans son regard. Alors je lui envoie le message :

«Je ne te veux aucun mal. Je n'ai pas peur de toi, parce que je sais que je peux te faire confiance, et que tu ne me feras aucun mal, si je ne t'en fait pas. Et crois-moi, je n'ai pas l'intention de t'en faire ; ). Je veux juste que nous passions du bon temps ensemble»

Sur ce, je lui renvoie de la lumière blanche et lumineuse.

Il ne bouge plus. Immobile il m'observe, ne sachant que faire. Je tends la main, à plat, devant moi.

ll recule légèrement, et reste immobile. Cependant, au bout de vingt secondes, il ne résiste plus à la tentation, et tends l'encolure pour venir renifler ma main.

J'en profite pour lui envoyer une nouvelle bulle d'amour pure.

Immédiatement, il recule, étonné. Je lui dis alors:

«Je viens te brosser, te faire tout beau. Tu me promets de ne pas m'attaquer ni me faire du mal, si je ne t'attaches pas?»

Il accepte, toujours déboussolé.

Je m'approche, pose doucement ma main sur son garrot. Immédiatement, il fait semblant de me mordre.

Semblant.

Je souris, et lui renvoie de l'amour, mais en le faisant sortir par ma main. Je le caresse, chuchote, le masse légèrement. Je fais enfler mon aura (j'ai une aura calmante). Doucement, il ferme à demi les paupières, se calme. Détends ses muscles.

Je le caresse le long de la colonne vértébrale, il ne bouge plus. Tête dressée, droit devant lui. Il sens, écoute, observe.

Puis, je m'approche de son encolure. Il tourne la tête vers moi, et je murmure doucement pour l'apaiser, sans rien dire en particulier. Je fais juste encore enfler mon aura, qui englobe Sunny, de plus en plus puissamment.

Il referme ses paupières doucement, et les rouvres.

Puis, doucement, je lui caresse la joue, lentement, en chuchotant.

Il recule, effrayé au début. Il me regarde, une pointe de méfiance dans le regard. Alors, je m'accroupis, et tends la main devant moi, attendant qu'il vienne.

Après une minute, il s'approche de moi, et me souffle de nouveau dans le cou. Je frissonne sous son souffle chaud.

Puis je lui re-caresse la joue, lentement, chuchotant toujours, lui envoyant de l'amour.

Et là, il se laisse faire.

Après cinq minutes, sa tête est appuyée sur mon épaule, et je lui panse l'encolure. Je suis face à lui, et je vois ses yeux mi-clos. Il est calme, et détendu, respire doucement sur mon épaule.

Puis, je le panse, pendant qu'il mange son foin. Régulièrement -toutes les deux minutes- il s'interrompt, me regarde. Plonge ses yeux sombres dans les miens. Je lui parle, doucement.

Je le panse, sans licol. Comme ça, dans le box.

Ce qui ne manque pas d'attirer l'oeil, vu que c'est du jamais-vu! Brosser Sunny la Terreur sans licol, un exploit au manège!

Mais ce n'est pas cela le plus beau.

Ce qui me fait trembler, et qui me sers le coeur de joie, c'est de voir qu'à chacun de mes passages devant son box, il pointe les oreilles vers moi, lève la tête, et me regarde. Je m'arrête parfois, et lui caresse doucement les naseaux en chuchotant, et il se laisse faire, une lueur de reconnaissance dans le regard.

Dès que je m'éloigne, il recouche les oreilles, montre les dents, comme à son habitude.

Ca a duré vingt petites minutes. J'ai pris, vingt petites minutes, à le comprendre, à ce qu'il me comprenne. Depuis il ne me craint plus, depuis, il apprécie ma présence.

Vingt petites minutes de votre vie, valent parfois plus que des années entières.

Sunny avait un coeur noir. Maintenant, il a un coeur de Lumière et d'amour.

Prenez le temps, dans votre vie, de leur donner du temps =) "

Samantha
P.S. de Sachka : Stp, partage autour de toi ce lien :

https://CommuniquerAvecLesAnimaux.Sachka.com

pour que d'autres qui vivent ou travaillent avec des animaux puissent eux aussi découvrir ce qu'est cette CA qui facilite tant le quotidien ;-)
.
.

Pour en savoir plus sur la Communication avec les Animaux :

Visite la boutique :-) et inscris-toi !

Apprendre et s'exercer à la Communication avec les Animaux et comprendre les animaux décédés.
.
Qu'est-ce que ce témoignage t'a apporté ?
Ce témoignage m'a donné envie de le faire mais l'ennui c'est que de un il faut que j'aie plus confiance en moi et de deux j'ai tout le temps des images qui circulent dans ma tête et donc de ce fait la quand j'essaye de me concentrer sur une photo ou une image dans ma tête de l'animal avec lequel je voudrais faire une communication intuitive elle s'en va tout le temps je ne sais pas si c'est parceque je ne suis pas assez concentrée mais c'est un peu énérvant et par la je veut dire que quand on veut faire une communication intuitive ce n'est pas toujours évident et une question a ce propos esque l'on doit mettre ses question en forme d'image ou de lettre ??merci de me repondre a bientot peut etre
Melanie
Très touchant et très encourageant !
Bravo pour sa patience et sa conviction profonde ! Et merci pour avoir donné toute cette lumière et son amour à ce cheval. Je dis merci car, pour moi, quand un être vivant se sent bien, cela me remplit de joie et donc, moi aussi, je me sens bien !
Nathalie
Magnifique témoignage.
donnez du temps aux autres c'est s'en donnez à soi meme...
et ce que l'on néglige de faire aux autres c'est à soi meme qu'on le néglige.
beaucoup trop de monde, hélas n'applique pas cette base et encore moins à nos amis les animaux qui eux on pratiquement toujours le temps pour nous...
a bientot
Erik
C'est très émouvant. J'aimerais tellement en être là : diffuser son aura, recevoir les messages ... un jour, peut-être ...
Catherine
Très beau message qui fait bien réfléchir. Mais quand il y a eu danger c'est très difficile de reprendre confiance.
Il faut quand même âtre prudent car comme les gens il y a des animaux rustres et peu évolués qui peuvent avoir des réactions violentes et dangereuses.
Alors oui faisons notre possible mais quand même attention de ne pas mettre notre vie en danger. Un mauvais coup ou une forte morsure peut avoir de fâcheuse conséquence....Pourtant Dieu sait comme j'aime les animaux!!!!
Nicole
C'est vraiment bien ce que tu a fait, tu a apris comment tout ça?
Merci por ce poney, si tout le monde prenais le temps avec les animaux, ont éviterais bien des catastrophes....
J'ai travailler en clinique et j'ai vu trop de chien euthanasiés parcequ'incompris par leur propriétaire!!!
Véronique
Qu'il faut prendre le temps d'écouter , d'ouvrir son coeur , être patient et surtout donner beaucoup d'amour ! merçi
Nathalie
Merci pour ce superbe témoignage... très émouvant... Permettre à un être d'avancer sur son chemin, lui faire confiance quant à ses possibilités, l'aider à les développer... Y a t-il plus beau cadeau..?
Marie
Très émouvent ce témoigange. Ceal résume bien notre vie d'humain sourd et aveugle. Toujours trop pressés. Les aniamux, eux, prennent le temps d'essayer de nous comprendre et nous ne leur rendons pas toujours cet échange. C'est domage car lorsqu'on prend l'habitude de le faire on le fait aussi avec nos semblables et les relat
Mendy
ce témoignage est très émouvant
merci de le partager
Chantal
C'est un très beau témoignage.
Il me guide pour une petite pouliche de 2 ans qui est criblée d'énormes tiques de la taille d'un pouce, elle souffre mais refuse qu'on la touche, qu'on lui mette un licol, trop douloureux, et la traiter à distance avec un spray ressemble plus pour elle à une agréssion qu'à une volonté de l'aider. Je vais tenter de la convaincre de nous faire confiance avec ce don d'amour, je n'y avais pas pensé.
merci beaucoup beaucoup
Véro
Ce témoignage prouve encore une fois que rien ne résiste à l'amour...
Agnès
Des larmes pour commencer. C'est juste génial.
Marinette
C'est trop beau, magnifique et touchant !
Ah oui, avoir la sagesse de prendre du temps pour "son" animal, avec la vie de fou que chacun mène, témoigne d'un réel progrès par rapport aux valeurs qui en valent vraiment la peine !
Muriel
Cette histoire est magnifique !!!
C'est que l'on catégorise les animaux je m'y suis totalement reconnus mais je me rappele qu'une fois j'ai dû monter Julie une ponette qui n'avançait jamais, tout le monde disait ( y compris moi ) qu'elle étais débile mais a un cour j'ai eu afaire à elle puis j'ai demander à des amies si elles voulaient échanger de poneys mais bien sûr personne n'étais partant alors je suis venu vers la ponette et j'ai commencer à lui dire que je m'excusais d'avoir dis toutes ces méchancetées que si je disais sa c'étais parce que a chaque fois que je la montais j avais du mal a la faire avancer alors petit à petit cette idée venait que je ne pourrais jamais la faire avancer et que c'était une tête de mule. Après sa je lui ai dis que j'étais sur qu'il y avais quelque chose de bon en elle, que nous allions tout recommencer à 0 et que si on s'y mettait toute les deux on pourrais être amies. Grande surprise !!! Pendant la reprise elle avais étais un ange avec moi !!!!
J'aimerai beaucoup la remonter mais malheureusement le centre équestre c'est terminé: j'en ai marre des profs qui te gronde sans arrêt comme s'ils voulaient t'humiliers à chaque fois que tu n'arrive pas à faire une figure.
Quoi qu'il en soit, l'équitation est un sport magnifique et ton histoire m'a beaucoup émue a tel point que je me demande qui je ne vais pas recommencer ;)
Bonne continuations
Roxane '')
Bravo que ce témoignage est émouvant!
Françoise
.
Communiquer avec les Animaux avec Sachka
.
Terms & Conditions - Politique de confidentialité
Copyright © Sachka – Tous droits réservés